Conseils pour accompagner son enfant dyslexique

f

La dyslexie, souvent difficile à détecter, est un trouble de l’apprentissage de l’écriture et de la lecture. L’enfant a des difficultés à lire, à écrire mais également à s’exprimer.

Comment détecter la maladie chez son enfant ? Comment accompagner son enfant en cas de dyslexie diagnostiquée ? Quels dispositifs existent pour l’aider au quotidien ?

Afin de répondre à ces différentes questions que vous vous posez en tant que parents, nous allons aborder le thème de la dyslexie en 3 points :

  • La dyslexie, en quelques chiffres
  • Quels sont les signes de la maladie ?
  • Quelles aides et méthodes pour accompagner son enfant au quotidien ?

La dyslexie, en quelques chiffres

Selon lInstitut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM), la dyslexie se manifeste au moment où l’enfant apprend à lire durant le Cours Préparatoire (CP) :

La dyslexie est “une mauvaise association entre graphèmes (signes écrits) et phonèmes (sons), […] une incapacité à saisir rapidement un mot dans sa globalité“.

De manière plus concrète, l’enfant confond des lettres de formes similaires ou semblables phonétiquement comme par exemple le “n” et le “m” ou le “f” et “v”… Il peut très bien lire correctement une phrase à un moment donné puis relire la même phrase en faisant des erreurs de prononciation.

En France, on dénombre entre 5 et 10% d’enfants scolarisés touchés par cette maladie.


Quels sont les signes de la dyslexie ?

Si votre enfant met beaucoup de temps à lire et qu’il fait des erreurs de prononciation, ces difficultés sont à surveiller !

C’est le rôle du professeur des écoles de vous prévenir s’il constate des difficultés anormales d’apprentissage de la lecture.

Cependant, le diagnostic peut arriver tardivement et pénaliser lourdement votre enfant dans sa scolarité, c’est pourquoi il faut agir vite !

Rassurez-vous, la dyslexie est une maladie que les professionnels de santé connaissent bien. De nombreuses solutions adaptées à chacun existent ! Votre médecin généraliste pourra vous conseiller un orthophoniste, spécialiste des troubles du langage, pour faire quelques séances de rééducation.

Pas de panique, la dyslexie est un problème que beaucoup d’enfants rencontrent à un moment donné de leur scolarité. Elle se soigne facilement grâce à la médecine traditionnelle mais aussi avec un accompagnement personnalisé – quelques unes de ces aides sont présentées dans le paragraphe suivant.


Quelles aides et méthodes pour accompagner son enfant au quotidien ?

Une fois la dyslexie détectée, le premier réflexe est d’emmener son enfant chez un orthophoniste pour quelques séances de rééducation.

Quelques dispositifs existent pour faciliter l’apprentissage de votre enfant dyslexique :

  • La Fédération Française des Dys, spécialisée dans les troubles spécifiques du langage et des apprentissages, propose des aides pour accompagner les enfants atteints notamment de dyslexie. Des aménagements spécifiques :

l’attribution d’outils informatiques, d’une auxiliaire de vie scolaire (AVS), l’orientation vers une Classe d’Intégration Scolaire, l’intervention du Service d’Éducation Spéciale et de Soins à Domicile (SESSAD) sont possibles.

  • La méthode Davis

Ce sont des stages, d’une durée de 30h, adaptés aux enfants atteints de dyslexie afin de combler les lacunes en orthographe et lecture. En plus de renforcer les aptitudes scolaires de l’enfant, il permet également de renforcer l’estime de soi.

Ces stages sont individuels mais les parents sont invités s’ils souhaitent participer. Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter le site Dyslexie France qui explique de manière détaillée le déroulement de ces stages.

  • Police d’écriture adaptée

Une police d’écriture créée spécifiquement pour les dyslexiques, permet une lecture plus facile ! Vous pouvez visualiser des exemples sur le site d’AuxiliDys.


 

Les enseignants de Bordas.com ont été formés à la problématique de la dyslexie afin d’aider votre enfant à surmonter plus facilement ses difficultés, à progresser et à poursuivre une scolarité normale. Il peut être recommandé d’acheter des livres publiés dans une police d’écriture adaptée aux dyslexiques (ex : Éditions La Plume d’Argilète).

Soyez vigilant ! Un enfant dyslexique a besoin qu’on lui redonne confiance en lui, une meilleure image de soi et surtout de constater qu’il progresse.